Connaissez-vous le Dicthographe ?

Le Dicthographe est un dictionnaire qui aide à trouver les mots. Ce journal de bord relate sa progression et les prolongements qu'il suscite.

lundi 10 août 2015

Le mot du Dictho : pouf

 On écrit pouf ! pour évoquer un choc, la chute d'un corps, faire pouf signifiant produire un bruit sourd ou  tomber, d'où pif ! paf ! pouf ! pour évoquer une succession de coups, comme la grêle, patapouf ou badaboum, patatras, pour exprimer un bruit de chute brutale, faire patapouf, faire un grand bruit, et un patapouf pour un enfant ou un adulte gros et lourd, à la démarche maladroite, ou une personne lourdaude, maladroite. Mais on trouve aussi un usage technique concernant une pierre, un grès, un marbre pouf, c'est-à-dire qui rend un son sourd et se désagrège lorsqu'on le frappe.
 On écrit aussi pouf ! pour évoquer un souffle court et gêné, un rire pouffant (qu'on essaie en vain de contenir), une blague pouffante, un pouffement ou une pouffée, et plus souvent pouffer spécialement dans l'expression pouffer de rire.
 On trouve égalementi pouf ! pour évoquer la soudaineté, la brièveté, d'une action, d'où pouf ! pouf ! pouf ! pour évoquer celui qui inhale la fumée de cigarette.
Un pouf est une dette qui reste impayée, ou une banqueroute, une faillite, faire (un) pouf signifie disparaitre sans payer ses dettes, avec la tentation de partir à pouf, sans payer, pour rien.
 D'autres sens sont moins familiers. Un pouf est une sorte de coussin posé sur le sommet de la tête par dessus lequel on dressait et coiffait les cheveux, un ornement de la chevelure ou d'un chapeau en forme de touffe, un rembourrage sur le bas du dos qui faisait bouffer la jupe, ou un arrangement de tissu formant une masse au bas du dos.
 Un pouf peut aussi être un tabouret bas, généralement cylindrique, capitonné, sans bois apparent, pour une ou plusieurs personnes, ou un gros coussin posé sur le sol.
 Dans le registre vulgaire, probablement avec influence de pouffi « bouffi », une pouffiasse ou poufiasse est une insulte destinée à une prostituée ou une femme grosse, laide, vulgaire.
 Découvrez-en davantage dans le Dictho.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire